l’Etre au nombril déployé

La vie est comme une semence d’étoiles infinie se déployant au fin fond de ton nombril, circulant dans tes vaisseaux sanguins, jusqu’à jaillir au delà des montagnes, où les couleurs éclaboussent les murs des buildings en ville, réveillent les coeurs endormis et les âmes perdues…

Quand la vie revient, c’est comme un souffle oublié en bas, dans ton ventre, tout en bas sous ton nombril, qui revient…. Tu ressens comme une pulsation que tu avais oublié, ne plus ressentis depuis longtemps… Quand la vie revient, c’est ton ventre qui reprend vit en premier, le cœur suit après… Tu es comme fixé dans l’espace temps indirect qui défile en dedans de toi et où le dehors circule, tout roule. Toi tu restes là fixé avec ton bas ventre qui respire de nouveau.

Quand la vie revient, elle se déploie dans un espace temps immobile, comme si un deuxième espace se créé en dedans de l’espace déjà existant, depuis ton bas ventre. C’est un miracle en vérité, la force de création du vivant qui intervient, où la pulsation du nombril connaît un état de renaissance uni à la lumière du divin père ciel.

C’est ton nombril qui te dit maintenant, il te guide et il chante l’Amour des instants heureux, ces instants sont faits de tout et de rien à la fois, c’est juste ta respiration qui change, qui se déploie depuis ton pubis. Les poumons et le coeur, Eux suivent… l’Impulsion part du bas, la vie est de nouveau présente, elle vient inspirer le coeur, raviver les poumons. La tête est vide de toute pollution, elle pense depuis la divine conscience de lumière, dans un déploiement infini, vers l’au delà de tous les possibles.

Ton arme la plus puissante est la lumière originelle portée en ton nombril en vérité, en ton utérus si tu en as un. C’est ici que la vie est, c’est ici que tu peux récupérer ce que tu es vraiment, que la vie elle même t’as volé. Mais si tu penses à tes pieds, à un moment donné tu vas penser à ton nombril, ces deux là ensemble peuvent tout faire.

Ils vont t’apporter des preuves que la vie existe de nouveau. Ce n’est plus ta tête qui créé ta matière, ce sont tes pieds et ton nombril. Le pouvoir de l’enfantement peut refaire partie de ton être et tu peux donner vit à la création de ton essence primaire, celui de vivre l’être que tu es véritablement.



(le texte peut être partagé en citant la page source merci)

1 réflexion sur « l’Etre au nombril déployé »

  1. Bonjour Anne, et Toujours MERCI.
    Je tombe sur cet Article, dans le Flot de la Guidance, ce jour 08/10/2020.
    Je n’avais pas encore reçu le Temps de le Lire.
    En Synchronicité, à propos d’être Soi-Même, depuis hier, je suis dans une Vague de, Concrètement, STOPPER LE TOXIQUE AUTOUR DE MOI …
    et je suis vraiment Servie … là où la VIe m’a envoyé pour l’instant …
    pas vraiment de Perversité … il n’y en a pas forcément autant que l’on croit (Parole de Psy) …
    mais ce qu’il y a Beaucoup, en ces Temps,
    c’est tout de même un Foutu Détournement de l’ALTERITE,
    que l’Absence d’Education à ce sujet a fait proliférer.
    HEUREUSE de Participer à ce Retour de l’AMOUR INCARNE,
    et qui passe par la Considération de l’Autre.
    MERCI A TOUT CE COLLECTIF !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s