La lumière, notre héritage

Laissons les basses voix être ce qu’elles sont, laissons les géants de ce monde souffler sur les montagnes. Laissons tout ce qui veut nous faire croire que nous ne sommes pas capables, que nous sommes faibles et coupables. Laissons tous ceux qui veulent nous faire croire que nous devons demander pardon afin de mériter le Royaume pour des actes que nous n’avons pas commis. Laissons… 

« Hissons haut les voiles et donnons, peignons de couleurs vives les pontons, appelons les fleuristes afin qu’ils confectionnent les plus beaux bouquets, convoquons nos Marins et voguons vers les nouveaux horizons dans l’éternel présent, au coeur de l »éternelle présence, ouvrons les mers, les océans et les portes éternelles, partons ensemble offrir la Lumière de part le monde. »

« Prévenons les rois, qu’ils sortent leurs cortèges et décorent leurs avions, que leurs meilleurs et plus fidèles intendants sortent les tables universelles et leurs plus belles argenteries, que les cuisiniers préparent leurs meilleurs plats, que les chorégraphes créent leurs plus beaux spectacles, que les danseuses dansent sur les devants de scènes, que les chanteurs sortent leurs micros, les musiciens tous leurs instruments.

Que les Femmes s’habillent de leurs plus belles robes, que les moines sortent leurs plus belles toges et aillent offrir leurs mantras dans les rues, que les hommes osent porter leurs plus beaux costumes, que les cotillons et les déguisements gargantuesques osent sortir des placards !

Que les plus belles chaussures soient portées, que tout le merveilleux soit donné aux pauvres, que l’eau se déverse en abondance dans les fontaines, que les ronds points deviennent des lieux de fêtes, que des lanternes multicolores ornent les rues, que le peuple se réjouisse, danse et chante ! »

Nous sommes déjà ancrés et enracinés dans le royaume. La lumière est notre héritage, en tant que messagers de lumière incarnés sur Terre, nous sommes porteurs de Lumière, notre âme a déjà reçu le salut. Nous sommes innocents et purs, nous n’avons pas à demander le pardon pour recevoir la lumière. Elle vit en nous, Christ vit déjà en nous. Nous sommes ici pour accompagner et diffuser, partager et offrir la lumière, vivre la lumière, simplement. 

Chacun porte la lumière comme il lui a été donné, chacun apporte la lumière à sa façon, selon son vocable et ce qui lui convient. Dieu est son inspiration première puisqu’il est en vie. La lumière est ce que nous sommes. Elle nous représente, nous la représentons naturellement. L’amour vit en la lumière, nous sommes déjà Amour, source de lumière infinie et intarissable. 

Dieu, la conscience divine de lumière, la Trinité et tous les autres noms porteurs de lumière… s’expriment sous d’innombrables manières, empruntent de nombreuses faces. Ils nous demandent, nous invitent vivement à sortir des concepts établis et ancrés depuis des siècles… à chanter les rues et danser les mers. 

Ils nous proposent d’initier et d’installer la nouveauté, la jeunesse dans ce qui se perd, d’accueillir des nouvelles façons de communier et de transmettre la parole, de la vivre, l’incarner pleinement en notre lumière, de s’ouvrir au tout est possible, aux champs des possibles infinis mis à notre disposition, d’ouvrir nos coeurs et nos esprits davantage en la lumière… afin de remettre la joie et l’enthousiasme dans le coeur de tous les fidèles qui ne se souviennent plus de leur lumière et n’arrivent à la retrouver, afin d’être pleinement disposés à l’accueillir de nouveau et la partager en tout lieu, de toutes les façons. 

D’innombrables chemins existent, dans les arts et les chants, l’agriculture et les sciences si nombreuses soit elles… Ne cherchons plus à définir ni amoindrir la beauté de la lumière, qu’elle doit se diffuser et se partager uniquement de telle ou telle façon, cela abîme le coeur, fatigue l’âme et épuise le corps. 

Combien de personnes ont été jugé et critiqué parce qu’elles empruntaient de nouveaux sentiers et proposaient une nouvelle façon de faire ? Ce sont elles les pionnières qui ont toujours amorcé le changement et la nouveauté, par un nouvel art, une nouvelle idée, une nouvelle forme… 

Grâce à ces êtres, l’humanité a su avancer et cela continue et continuera encore et encore tant qu’il y aura des arbres… (et des ordinateurs car nous sommes en 2022…). Ces personnes l’ont toujours fait seules, elles ont toujours amorcé le changement et offert la nouveauté sous la pression extérieure des critiques et des jugements, incomprises de Tous. 

Pourquoi ?

Le peuple a toujours eu peur de ce qui est inconnu et nouveau, il préfère le connu et les cadres déjà posés. Pour sa conscience et sa vision humaine, sortir de ce cadre serait trop dangereux et impliquerait trop de risques et de pertes… Alors que c’est ici, en ce point précis que le Merveilleux existe, que le Divin peut se vivre de la façon la plus vive et naturelle qui soit, pour celui qui ose et se l’autorise. 

« L’humain s’est toujours fermé aux nouvelles possibilités et a toujours jugé ceux qui osent faire autrement et ouvrent une nouvelle voie… » 

La lumière parle d’un milliard de façons différentes, le Christ n’est pas uniquement présent dans la bible ou dans les églises, sa parole va bien au delà… Elle a évolué depuis, en accord avec les cycles d’éternité, ceux de l’âme universelle, en harmonie avec ceux de l’évolution humaine et planétaire… 

Elle s’exprime de toutes les manières, dans tous les territoires et de toutes les façons. Elle est la douce brise dans le feuillage des arbres, les flocons de neige en hiver et les fleurs du printemps… Sa parole et son expression sont multiples et infinies… Il est l’universalité incarnée sur Terre, il porte de nombreux visages et de nombreuses formes d’expressions.

Nous le rencontrons dans tous les voyages, même en plein coeur des ténèbres il est présent et nous offrent ses précieux messages. Il est la danse en plein jour et les orchestres symphoniques la nuit, il est le dauphin et le poisson se faufilant dans les océans, il est les notes de musique et les traits de craie formant un dessin somptueux. 

Ses oracles et prophètes sont pour lui un joyau qu’il donne à ce monde. Ils sont les jardiniers, les agriculteurs, les enfants de la maternelle, les nourrices et les pêcheurs de l’aube, le pharmacien et le marchand de légumes, dans toutes les nations et sur toutes les terres, dans toutes les langues, dans chaque fruits, jusqu’aux confins de la Terre, au pied de l’Himalaya et dans le désert de Gobi, des steppes de Mongolie jusqu’à la terre d’Afrique, depuis la cordière des Andes jusqu’en Australie…

Les humbles et les innocents le représentent, les bourreaux et les persécuteurs sont ici pour en révéler la splendeur cachée… Tout le monde participe au dévoilement de la fleur de lotus que nous sommes tous unis en Un, en vérité sur Terre.

Nous sommes nés et incarnés de la lumière, nous sommes déjà complets en cette lumière, sans cela la vie ne serait possible… Nous sommes en vie, nous sommes amour de lumière en mouvement… et même au delà, notre âme continuera sa course de lumière éternelle, en la lumière. 

Elle pourra traverser encore de nombreux territoires grâce à la force vive de sa lumière qui est vie, qui est Amour. Nous sommes Lumière, nous incarnons naturellement son amour et sa vie. 

Depuis cette conscience, la paix peut s’établir, libre et heureuse, douce et vivante, de façon pérenne, telle une grâce en mouvement… Elle incarne naturellement le joyau de l’humanité, le joyau du Un. 

La paix est transcendance naturelle, elle est transparence pure, elle laisse tout passer, circuler, pénétrer, aller, venir, partir… Elle laisse casser, se briser, se faufiler, se séparer pour reconstruire, se lier de nouveau, créer dans l’élan le plus simple la vie et le devenir. 

Elle est résilience et force, amour et joie, splendeur et beauté, calme et plénitude, béatitude vivante et saine. Elle est la justesse de l’échange, elle reçoit et offre, donne naturellement ce qu’elle est.


 » La paix devient l’être qu’elle comble de son essence. Elle ensemence la terre à chaque instant. 

La paix est Lumière, la lumière est Paix. 

Pour celui qui l’a diffuse, la paix de la lumière est magnificence éternelle

Pour celle qui l’a rayonne elle devient source d’abondance infinie… « 


Merci

🌷



(le texte peut être partagé en totalité ou partiellement en citant la page source merci)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s